Journée type

Enregistrement : de nouveaux cas ou d’anciens cas qui viennent pour des compléments d’information sollicités par les gestionnaires des cas.

Entretiens (écoute): ce sont des counselings autour des problèmes des usagers du service. La pluspart des ces entretien se font à la suite d’un RDV. Ils peuvent mettre au prise plusieurs personnes (exemple: le cas des contestations de paternité. L’agent social joue en ce moment le rôle de médiateur comme dans plusieurs autres cas similaires).

Sorties: l’agent se rend sur le terrain pour plusieurs raisons:
– Pour le paiement des aides scolaires: cette sortie est précédée du ciblage des enfants. Ensuite des entretiens avec les parents, des visites à domiciles pour des enquêtes complémentaires sur le cadre de vie et les conditions de vie de la famille, etc.
– Pour le placement des Enfants CAED (centre d’accueil des enfants en détresse)
– Pour la réalisation des enquêtes sociales (aide scolaire, aide sanitaire, aide alimentaire, parrainage, placement, adoption, garde)
– Pour la visite des Enfants en conflit avec la loi (en garde à vue dans les commissariats de police et brigades de gendarmerie)
– Sorties nocturnes et diurnes pour la prise en charge des Enfant en situation de rue à travers plusieurs activités (AEMO)
– Pour la visite dans les établissements
– Pour la visite à domicile
– Pour la visite en atelier pour le suivi des enfants et jeunes placés en apprentissage professionnel
– Pour la visite à l’hôpital pour les enfants hospitalisés
– etc.

• Démarches:
– Pour l’établissement d’acte de naissance au profit d’enfant trouvés ou non déclarés auprès des services d’état civil,
– Pour le placement des Enfants CAED (centre d’accueil des enfants en détresses),
– Pour le renouement des liens familiaux et le retour en famille des enfants de la rue, des enfants privés de famille, etc.
– etc.

Remarque :

Toutes ces activités sont menées chaque jour. La journée d’un agent peut être repartie en plusieurs tranches:
– Les entretiens au bureau sur RDV,
– Les sorties sur le terrain,
– Retour au bureau pour la synthèse de la sortie avant la fin de la journée. Le tout au pas de course car le bureau de l’enfance est le plus fréquenté du service.
– Les sorties nocturnes (maraudes) pour les éducateurs spécialisés qui s’occupent des enfants en situation de rue et des personnes sans domiciles.