Un puits pour Nongomikma​

Les inondations de septembre ont notamment emporté les maisons de certains de nos filleuls. C’est une situation hélas fréquente en plein hivernage, où des orages violents ravagent le « non-loti » (bidonvilles) dénué d’égouts.
S’il pleut au Burkina de juin à septembre, les 8 autres mois, c’est sécheresse et poussière. Le manque d’eau se fait sentir partout, surtout dans les écoles, fréquentées par des centaines d’enfants.

Sans puits, pas d’hygiène élémentaire (pourtant essentielle par ces temps de covid-19), pas de jardin, pas ou peu d’arbres. Seule une citerne fournit tant bien que mal l’eau qui servira aux enfants durant la journée.

Or permettre aux enfants non seulement de boire, mais aussi de se laver régulièrement les mains dans le cadre de la lutte contre les maladies infectieuses et les maladies à bactéries, c’est une nécessité.

Cette école de Nongomikma se trouve dans les faubourgs de Ouagadougou où nous avons des jeunes en parrainage. Elle souhaiterait creuser un puits afin d’avoir un approvisionnement en eau. Nous aimerions les aider, avec votre appui.

Peut-être pourrons-nous assister, grâce à votre soutien, au reverdissement d’une école, à la création d’un jardin, d’un potager, à la plantation d’arbres, comme cela a déjà été le cas dans le passé. Un puits qui profitera aussi au voisinage de l’école.

Le rêve peut devenir réalité … comme dans cette autre école !

Faites naître des sourires chez ces enfants et versez votre participation à l’ACM sur le compte :
BE91 2700 2853 0076 avec la mention « ACM n° 339 »
MERCI !