Stratégie

Pour plus d’efficience et d’efficacité dans la mise en oeuvre de ce projet, plusieurs stratégies sont développées.

Le ciblage va s’appuyer non seulement sur des données déjà disponibles concernant les scolaires en difficultés dans le but de prendre en charge des enfants qui ne bénéficient pas des aides qui sont en cours afin d’élargir le nombre des bénéficiaires des aides scolaires, mais aussi l’aspect genre sera pris en compte.

La réalisation du projet requière l’implication de I’ensemble du personnel ; dans le souci de la capitalisation des acquis du projet, le personnel du BPEA (Bureau de la Protection de l’Enfant et de l’Adolescent) sera à I’avantposte. Des réunions trimestrielles seront instaurées d’une part entre les acteurs terrains et les bénéficiaires indirects que sont les parents des enfants en vue d’échanger sur la situation scolaire des enfants, d’autre part entre les acteurs et les promoteurs pour aplanir d’éventuels obstacles dans l’exécution du projet.

Dans le cadre de ces activités traditionnelles le SFSNF (Service de la Femme de la Solidarité Nationale et de la Famille) devra poursuivre le suivi des enfants au-delà du projet.