Les enfants

La zone de couverture du service est située à la périphérie de la ville de Ouagadougou.  C’est une zone qui connait une floraison d’habitations précaires communément appelée « non loti ». Les conditions de vie y sont difficiles, les populations n’ont pas souvent accès aux infrastructures sociales de base (eau, assainissement, école, centre de santé).  Cette population se caractérise par son dénuement.

Ces habitations précaires sont des lieux qui connaissent de forts taux de natalité contrastant avec une pénurie de structures d’éducation et d’encadrement des enfants.

La particularité du public cible est surtout sa fragilité ; il n’est pas en mesure de suivre une formation professionnelle ni exercer une activité lucrative ; sans un encadrement des parents avec le concours de l’Etat et des partenaires, le risque de basculer dans Ia délinquance est élevé avec son corollaire de conséquences désastreuses pour la société.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer les familles et les tuteurs de ces enfants orphelins ou en grande détresse que nous aidons.  Nous les soutenons afin qu’ils puissent espérer avoir une éducation et un avenir. Ces « pauvres parmi les plus pauvres » ont eux aussi droit à avoir des perspectives de vie meilleure et à se construire.

Le SFSNF (Service de la Femme de la Solidarité Nationale et de la Famille) à travers le bureau de la protection de l’enfant et de l’adolescent enregistre quotidiennement des demandes d’aides scolaires : du début de I’année 2016 au 31 mai, deux cent un (201) cas ont été enregistrés. Le SFSNF bénéficie du soutien de partenaires publics et privés dans le domaine de la scolarisation des OEV (orphelins et enfants vulnérables)..