Enfants vulnérables

Que faut-il encore ajouter à ces descriptions de situations familiales, reçues du Service d’Action Sociale ?  Et ce ne sont que quelques exemples d’une longue liste …

Le père est porté disparu depuis 6 ans de cela sa mère s’est remariée et l’enfant a été confié à sa grand-mère.   Enfant vulnérable, sa mère éprouve des difficultés pour le scolariser.

Orphelin de père. La mère est la seule à s’occuper de ses enfants ; elle fait la coiffure pour prendre en charge ses enfants, elle éprouve des difficultés pour assurer la scolarité de ses enfants.

Orpheline de mère, son père a fui en Côte d’Ivoire. La petite est restée à Kongounsi avec sa grand-mère paternelle qui est très vieille. Pour permettre à l’enfant d’aller à l’école, sa tante paternelle est partie la chercher.  Elle réside actuellement avec sa tante et ses cousins au secteur n°16.  Sa tante vend des condiments pour nourrir la famille, car son mari est allé dans les sites d’or avec une autre femme.

La famille réside au secteur n° 16 d’Ouagadougou.  Elle occupe une maison d’une chambre, salon dans une cour commune en location.  Le père a perdu son emploi et la mère vend du pain avec les brochettes de soja devant la porte.  Ce revenu ne permet pas de nourrir six (06) personnes et payer la scolarité de trois (03) enfants.

Orpheline de mère, elle vit avec sa grand-mère dans le quartier non loti. Son père était gardien mais depuis son accident où sa tête est touchée, le patron s’est plaint qu’il ne fait que dormir.  Pourtant le grand père est inactif et malade et la grand-mère qui vendait de la farine a abandonné par faute de moyen financier.

Elle est orpheline de père et c’est la mère qui prend en charge les enfants. La famille résidait au secteur n°15 de Ouagadougou dans leur cour mais après le décès du père, une mésentente s’est installée entre les coépouses. C’est alors que les enfants de la première ont mis à la porte la 2ème qui est partie avec ses filles s’installer dans le non loti.  La fillette jouit apparemment d’une bonne santé et a un bon rendement scolaire.

Envie d’aider ces enfants ?  Faire un don.  Merci !