Ecoles fermées pour cause d’insécurité

A la date du 17 mai 2019, 1.933 écoles et établissements sont fermés pour cause d’insécurité, a annoncé le ministre Stanislas Ouaro en charge de l’Education lors du point de presse du Gouvernement ce 23 mai 2019.

326.152 élèves sont affectés par la situation, de même que 9.042 seraient hors classes. Les examens de fin d’année commencent pourtant le 6 juin 2019.

En raison de la situation sécuritaire, une session spéciale sera administrée aux élèves en classe d’examen dont l’année a été fortement perturbée“, a rassuré le ministre Ouaro. Le point sera fait en fin mai pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie et ceux qui pourront par un aménagement du calendrier scolaire achever leur année scolaire, a ajouté le ministre.

Cette année, c’est au total 304.096 candidats qui iront à l’assaut du brevet, soit une baisse de 3,27% des candidats par rapport à l’année 2018. “La situation à l’Est, au Nord et au Sahel, avec la fermeture des établissements, semble être la cause de cette baisse”, selon le ministre Stanislas Ouaro.

Le certificat d’étude primaire (CEP) commence le 11 juin 2019. On dénombre 419 260 inscrits. On constate une hausse du nombre de candidats (7,6%) et malheureusement une baisse de 1 031 candidats dans la seule région de l’Est due à l’insécurité.

Alain Didier COMPAORE

Lire l’article complet sur la Radiodiffusion Télévision du Burkina