Bientôt la rentrée !

Notre ami Boukaré Tonde nous a envoyé les décisions du Service d’Action Sociale pour cette nouvelle année scolaire.

“Par le présent, j’ai l’honneur de vous faire parvenir pour toutes fins utiles, notre analyse sur les résultats scolaires des enfants parrainés par Enfants du Monde.

En effet, l’analyse a été faite à partir de la philosophie suivante qui à notre humble avis répond à celle du projet de parrainage : “accompagner afin de construire un lendemain meilleur pour les bénéficiaires que sont les enfants défavorisés”.

A ce titre, vous constaterez qu’il a été proposé à l’issue des entretiens avec certains filleuls dont les résultats scolaires ne sont guère appréciables, de les orienter vers des formations de métiers (professionnelle) certifiantes comme électricité, soudure et couture. Notons que parallèlement à ces formations, les filleuls qui le désirent pourraient s’inscrire en cours du soir pour décrocher leur diplôme dans l’enseignement classique.

Cependant, il faut retenir que pour des raisons diverses et indépendantes de l’équipe projet, des filleuls seront remplacés par de nouveaux enfants défavorisés pour la rentrée scolaire 2019-2020 dont la rentrée administrative est prévue pour le 15 septembre prochain.”

L’ANALYSE …

Voilà encore une fois un travail de qualité au service des enfants “vulnérables”. L’équation n’est pas facile : encourager malgré tout les élèves, aussi les plus faibles, en leur donnant une nouvelle chance de vraie réussite.

Neuf grands élèves sont ainsi réorientés vers une formation métiers, mais restent parrainés !

Malheureusement pour cinq d’entre eux le parrainage ne peut se poursuivre dans de bonnes conditions, à savoir :
Filleule à remplacer car elle désire poursuivre l’école classique (reprise de la classe de 3ème) après déjà deux échec de cette classe d’examen.
– Filleule à remplacer car demeurant injoignable par le service social et ne participe pas aux AG du parrainage.
– Filleule exclue de l’école pour indiscipline, malgré avertissements.
– Ce filleul a abandonné l’école pour faire de la mécanique. A remplacer car ayant intégré la vie active.
– Filleul à remplacer car résidant hors de Ouagadougou.