Violente attaque à Noël

Le Burkina Faso était en deuil mercredi, jour de Noël, après une nouvelle attaque jihadiste d’envergure qui a fait 42 morts à Arbinda à 250 km de Ouagadougou dans le nord du pays.

“L’attaque a été menée aux environs de six heures du matin par plus de 200 individus lourdement armés, à bord de pick-up et de motocyclettes. Les échanges de tirs ont été vraiment intenses et ont duré près de trois heures. C’est le soutien aérien qui a permis de repousser l’attaque”, a expliqué à l’AFP une source sécuritaire.

Le Burkina a reçu mercredi plusieurs messages de soutien, dont celui du Pape. François a dénoncé dans son traditionnel message de Noël les agissements “des groupes extrémistes sur le continent africain, surtout au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Nigeria”.

Lire l’article complet sur mayotte.orange.fr

Lire aussi sur iburkina.com

Des enseignants tués, des salles de classes brûlées… L’école menacée par les djihadistes au Burkina Faso : lire le reportage sur la RTBF.be