L’enseignement au Burkina Faso

L’enseignement est obligatoire en primaire et au collège, jusque 16 ans.

Les diplômes (CEP, BEPC) sont des concours, avec un nombre fixé d’admis. Certains élèves réussissent ces concours mais choisissent de “bisser” car ils ne se sont pas classés en ordre utile pour obtenir de bourse pour poursuivre leurs études et se trouvent par conséquent dans l’incapacité financière de le faire : ils espèrent atteindre un rang suffisamment bon au concours l’année suivante pour obtenir cette bourse gouvernementale et poursuivre dans une école de l’état.